Sparta esclavagiste

« When the emancipation came, the slaves were freed and so were the masters. »

Une citation de l’historien John Blassingale, qui me revient constamment en tête depuis que j’ai vu Django Unchained la semaine dernière. Cela n’excuse pas les esclavagistes évidemment, mais rappelle que la crainte d’une révolte d’esclaves était omniprésente.
Un autre historien, Donald Kagan, nous rappelle que les Spartiates avaient le même problème. Le propriétaire de plantation et le hoplite de Sparte avaient en commun cette peur qui rend dur et inhumain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s