Circus maximus

Construit entre le Palatine et l’Aventine par Tarquinus l’ancien après sa victoire sur Apiola, une piste de course avec des loges et estrades en bois sur les côtés. Titus Livius ne donne malheureusement pas les dimensions du cirque, qui était plus petit que la version en pierre sous l’Empire (I 6.35):

Sa première guerre fut contre les Latins ; il prit d’assaut la ville d’Apioles, et rapporta de cette expédition des richesses plus considérables qu’il n’en pouvait attendre d’une conquête de si peu d’importance. Il les employa à célébrer des jeux avec plus de pompe et de magnificence que les rois ses prédécesseurs. (8)(9) soutenues sur des échafauds de douze pieds de hauteur, et qu’on nomma Fori. Les jeux étaient des courses de chevaux et des combats d’athlètes dont les acteurs étaient tirés la plupart de l’Étrurie. Ils devinrent annuels ; on les appela tantôt les Grands Jeux, tantôt les Jeux Romains. (10) Ce fut alors qu’il traça l’enceinte, appelée aujourd’hui le grand Cirque. Il destina des places particulières aux sénateurs et aux chevaliers, et chacun d’eux y fit construire des loges, Tarquin fit encore distribuer à des particuliers le terrain qui environne le Forum, afin qu’ils y élevassent des portiques et des boutiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s