Agriculture étrusque

De Jean-Marc Irollo:

L’Étrurie produisait de l’orge, du mil et de l’épautre (une variété de blé tendre que l’Europe avait en commun avec l’Égypte). Les céréales étaient exportées.

Les légumes, les fruits et l’huile d’olive étaient produits pour consommation domestique.

Le vin (vinum en Étrusque, puis en latin) était exporté, notamment dans le sud de la Gaule, en Corse, en Sicile, Carthage grâce aux flottes des cités étrusques. La vigne était probablement d’origine grecque, cultivée en hauteur ou en tonnelle.

Un champs de Toscane, peut-être pas si différent de ce qu'il était voici 2400 ans.

Diodorus de Sicile (cité par Irollo):

« La terre donne beaucoup de fruits et les habitants, pas le soin qu’ils mettent à sa culture, réussissent à la rendre productive, et pas seulement pour leur subsistance. Les champs sont composés de vastes plaines coupées de collines, et sont bien cultivés. La terre est fertile parce que très humide, non seulement en hiver mais aussi en été. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s